j’accuse par 2000 ZOLA

Lecture/performance – dans le cas de Chalon-sur-Saône, le 16 avril 2021, c’est devenu une installation participative, 2000 ZOLA n’a pas pu se rendre sur place pour lire les « j’accuse », ils ont été diffusés sur le système son installé sur le parvis de l’Espace des Arts et des Autres et placardés par le public en un happening joyeux.

A la base c’est un jeu de mot fait dans un coin de cuisine « 2000 ZOLA, j’accuse », puis ça devient une blague : « si j’écrivais 2000 accusations ça donnerait quoi ? ». Puis ça devient une tentative parfois laborieuse, parfois joyeuse mais assez vite je me rends compte de ce qu’il se produit vraiment sous mes yeux : un marathon de la colère.
Une énonciation de tous les trucs qui me m’agacent un petit peu ou me mettent complètement en rage, des choses triviales ou des scandales d’états, l’insupportable dégueulasserie de la vie.
Et pour une fois, sans devoir me justifier ou m’expliquer, j’en mets plein la gueule à ceux qui passent leur temps à nous en mettre plein la gueule.
Parce que si, comme le dit Christiane Rochefort, « L’oppresseur n’entend pas ce que dit son opprimé comme un langage mais comme un bruit. ». Alors j’ai plus qu’a faire beaucoup de bruit. »

2000 ZOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *